Accueil du site > Expressions > Sorti d’usines. La « perruque » : un travail détourné

Sorti d’usines. La « perruque » : un travail détourné

mardi 16 octobre 2018, par SUD industrie

La perruque, écrit Le Petit Robert, est un « travail effectué par un ouvrier, un technicien, pendant ses heures de travail et pour son usage personnel, avec les matériaux et l’outillage de l’entreprise – Détournement de matériaux ou d’outils appartenant à l’employeur. »

Dans l’univers de l’usine, du travail à la chaîne, l’histoire de la perruque est une histoire ­souterraine, clandestine. Entre tolérance et clandestinité, entre vol et dû, entre labeur et loisir, entre habitudes et transgressions, ­entre indivi­dualité et appartenance au groupe, la ­perruque est tout cela à la fois. Robert Kosmann, fraiseur mécanicien et syndicaliste, a pu interro­ger des dizaines de « perruqueurs » sur leurs ­bricolages et leurs créations.

L’ouvrage, abondamment illustré, dresse également un tableau complet des débats, des études sur cette forme méconnue de contestation du travail.

Collection Les Utopiques

Auteur : Robert Kosmann

Parution : Novembre 2018
Pages : 180
Format : 150 x 210
ISBN : 978-2-84950-694-3

Éditions Syllepse

https://www.syllepse.net/sorti-d-us...

Référents régionaux Le mouvement ouvrier et le syndicalisme
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0