Accueil du site > Communiqués > L’ennemi pour Christian BAFFY, c’est pas Fabien BAUDUIN et SUD, c’est le (...)

L’ennemi pour Christian BAFFY, c’est pas Fabien BAUDUIN et SUD, c’est le droit du travail !

lundi 12 novembre 2012, par Solidaires industrie

Solidaires industrie - Sud industrie 21 - Solidaires 21

Apparemment Christian BAFFY considère qu’il a toujours été respectueux des droits des salarié-es dans son entreprise (1). Bien aise de l’apprendre ! C’est certes un minimum de la part de l’un des cadres du Medef de faire respecter le droit du travail chez lui.

Sauf qu’il y a loin du discours à la réalité. Car sans SUD, les salarié-es seraient toujours géolocalisés, bref fliqués, sans SUD les salariés auraient toujours des conditions de travail, notamment sur les chantiers, fortement détériorées, sans SUD, les salarié-es ne disposeraient toujours pas d’un comité d’entreprise doté des moyens de fonctionner, sans SUD, aucun contrôle des comptes et de la participation aux bénéfices ne serait à l’ordre du jour !

Autant dire que sans SUD et son délégué syndical Fabien BAUDUIN, par ailleurs élu DP-CE, représentant CHSCT et animateur de la liaison nationale BTP de Solidaires industrie, il n’y aurait presqu’aucune garantie du droit de travail de respectée chez BAFFY. D’ailleurs la meilleure preuve que les salarié-es s’y sentent si bien, c’est qu’on a jamais autant vu de ruptures conventionnelles et que même le droit d’expression doit être mis à l’ordre du jour du comité d’entreprise pour avoir une chance d’être respecté !

En fait le seul droit dont disposent réellement les salarié-es dans cette société, tant la peur y est manifeste, c’est celui de se taire au simple motif qu’ils/elles ont de la chance d’avoir été embauché-es ! Le combat de SUD est juste, rude et il n’a qu’un seul but : faire que la direction de la société BAFFY arrête ses pressions, manœuvres, harcèlement judiciaire, allégations fantaisistes et travaille à se mettre en conformité avec le droit du travail, socle minimum des relations sociales et par delà humaines au travail. Tout le monde en sortira, et à cette seule condition, gagnants.

Prochaine étape : réunion du comité d’entreprise pour statuer sur l’avenir de Fabien dans l’entreprise BAFFY le 13 novembre à 9 heures. Venons soutenir SUD et Fabien BAUDUIN dans leur combat !

Dijon, le 12 novembre 2012

(1) interview parue dans le Bien public du 9 novembre :

http://www.bienpublic.com/cote-d-or...

PDF - 131.3 ko
communiquebaffy

France 3 a fait un reportage sur le sujet :

Référents régionaux Le mouvement ouvrier et le syndicalisme
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0