Accueil du site > Expressions > Coordination Sud Solidaires du Caoutchouc N°7. Formation professionnelle : (...)

Coordination Sud Solidaires du Caoutchouc N°7. Formation professionnelle : Qui décide des revendications ?

mardi 16 décembre 2014, par SUD industrie

La réunion du 10 décembre sur l’observatoire des métiers du Caoutchouc (dont le site internet est consultable ici, avec toutes les réserves nécessaires : http://www.metiers-caoutchouc.fr) était la seconde portant sur l’enquête réalisée sur les pratiques et besoins en formations dans les entreprises de moins de 300 salarié-e-s. Le cabinet d’expert choisi par la branche professionnelle était « infraforces ».

Dès le début du processus, nous avions rappelé qu’il n’était pas possible uniquement d’interroger dans le cadre de cette enquête les représentant-e-s des directions d’entreprise, mais qu’il fallait impérativement pour la première fois contacter également les comités d’entreprise et donc les représentant-e-s du personnel. Si cette de- mande, après avoir insisté longuement, a été prise en compte, elle n’en demeure pas loin qu’elle fut « victime » d’un vrai blocage par les directions d’entreprise : très peu de représentant-e-s du personnel ont été interrogés, dont la plupart sont des délégué-e-s du personnel. Les directions d’entreprise ont donc volontairement refusé de donner les contacts des représentant-e-s du personnel, peu habituées à l’exercice démocratique sur les questions de formation professionnelle, alors même que les CE (et les DP dans les entreprises de moins de 50 salarié-e-s) via leurs attributions économiques sont informés et consultés sur la politique de formation professionnelles - et dont ils doivent théoriquement participer à l’élaboration du plan de formation.

suite :

PDF - 131.3 ko
Coordination Sud-Solidaires du Caoutchouc N°7. Formation professionnelle : Qui décide des revendications ?
A télécharger
Référents régionaux Le mouvement ouvrier et le syndicalisme
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0